Sécurité Alimentaire

Pays d'action : Cameroun Domaine d'intervention : Agriculture

Localité :

TOKOMBERE / Cameroun

Domaine d'intervention :

Agriculture

Population cible :

l'ensemble de la population de ces cinq villages représente environ + de 500 familles qui bénéficieront de l'impact de ces greniers . Sur le plan de la sécurité alimentaire (3 greniers),L'alimentationt sera assurée en utilisant les réserves du grenier, permettant au père de famille de rester cultiver son propre champs au lieu de "louer" ses bras ailleurs et aux enfants , ne le remplaçant pas aux champs, d'aller à l'école . Un tel projet impacte ainsi l'ensemble de la famille et des villageois . Chaque village compte + de 100 familles =+/- 3000 personnes Sur le plan du stockage des oignons (Conservation et valorisation) il s'agit d'optimiser la période de vente et d'attendre la fin de la période immédiate de récolte pour obtenir une meilleure valorisation .

Porteur du projet :

Mil et Blé

Partenaire local :

, Maison du Paysan (Association)

Budget total du projet :

28000€

Partenaires Financiers :

  • Publiques
    • Indéfini
  • Privés
    • Agence des Micro-Projets
    • Agir Sa Vie
    • Impala Avenir

Date de lancement du projet :

01/01/2016

Date de fin du projet :

18/09/2016

Résumé du bilan

Le Contexte , l'Objectif L'association" Mil et Blé" , accompagne le volet agricole de ce projet global en relation directe avec la structure locale ," La Maison du Paysan" - Sécurité Alimentaire Stockage / Conservation - Organisation de groupements paysans - Gestion de l'EAU - Protection de l'environnement - Insertion des jeunes en milieu rural L'objet spécifique de cette demande est de répondre à l'un de ces objectifs : La Sécurité Alimentaire ,par la construction de 3 greniers communautaires et de 2 greniers de stockages des oignons. La contribution demandée aux villages retenus est un gage de motivation pour une réalisation dans laquelle les villageois ont un rôle . La réalisation est dictée par le cycle des cultures, un an, alors que la formation et l'accompagnement s'étalent sur plusieurs années dans le cadre de l'animation réalisée par la Md P Animation prise en charge par Mil et Blé au titre des frais de fonctionnement de la MdP. La Maison du Paysan est opérationnelle depuis plus de 20 ans et, dans le souci de lutter entre autre contre la malnutrition ,a été dans la mouvance de l'hôpital jusque ces dernières années ; Depuis 5ans ,la Maison du Paysan continue ses activités plus en lien avec l'association Mil et Blé . La réalisation , la construction des 5 greniers prévus initialement permet de confirmer que l' objectif de ce projet a été atteint à savoir : - Assurer la sécurité alimentaire de la population à travers les greniers communautaires et les banques de céréales qui constituent un stock tampon et réguler les prix sur les marchés qui ont tendance à aller du simple au triple de la récolte à la période de soudure. Ils permettent également aux ménages en difficulté alimentaire de travailler dans leurs champs en empruntant aux greniers au lieu de travailler contre la nourriture dans les champs de grands propriétaires terriens et renforcent également la capacité villageoise d’organisation, de responsabilisation et d’auto prise en charge. L'accompagnement des structures propres de chaque grenier (Cogès) nécéssite un effort particulier au delà de la mise en place de ces structures au démarrage du projet . L'épreuve du temps imposera un accompagnement -formation des membres de ces comités de gestion pour éviter des risques de dérive ou "d'endormissement" de la dynamique de développement que ces greniers sont susceptibles d'apporter. - L'accent sera donc mis - Sur la formation et l'efficience des Comités de Gestion5COGES) sur le plan gestion mais aussi conservation et stockage des produits . -Sur un élargissement des membres du Coges aux femmes et aux jeunes professionnels. -Sur une solidarité plus effective à l'égard des plus pauvres - Sur un mécanisme de cotisations permettant rigoureusement de constituer des réserves pour l entretien des batiments

Bénéficiaires

Nombre de bénéficiaires directs

  • Prévu : + de 500 familles
  • Réel : 3000
Explication des écarts:
Le projet porte sur la construction de 5 greniers dans 5 villages différents Cf carte "Fichier 2" dont le nombre de familles varie d'un village à l'autre . Il est souvent évoqué de 50 à 100 familles par village.

Nature des bénéficiaires directs

  • Prévu : Dans le cadre de ce projet de mise en place decinq greniers dans de nouveaux villages , l'ensemble de la population de ces cinq villages représente environ + de 500 familles qui bénéficieront de l'impact de ces greniers . Sur le plan de la sécurité alimentaire (3 greniers),L'alimentationt sera assurée en utilisant les réserves du grenier, permettant au père de famille de rester cultiver son propre champs au lieu de "louer" ses bras ailleurs et aux enfants , ne le remplaçant pas aux champs, d'aller à l'école . Un tel projet impacte ainsi l'ensemble de la famille et des villageois . Chaque village compte + de 100 familles =+/- 3000 personnes Sur le plan du stockage des oignons (Conservation et valorisation) il s'agit d'optimiser la période de vente et d'attendre la fin de la période immédiate de récolte pour obtenir une meilleure valorisation .
  • Réel : l'ensemble de la population de ces cinq villages représente environ + de 500 familles qui bénéficieront de l'impact de ces greniers . Sur le plan de la sécurité alimentaire (3 greniers),L'alimentationt sera assurée en utilisant les réserves du grenier, permettant au père de famille de rester cultiver son propre champs au lieu de "louer" ses bras ailleurs et aux enfants , ne le remplaçant pas aux champs, d'aller à l'école . Un tel projet impacte ainsi l'ensemble de la famille et des villageois . Chaque village compte + de 100 familles =+/- 3000 personnes Sur le plan du stockage des oignons (Conservation et valorisation) il s'agit d'optimiser la période de vente et d'attendre la fin de la période immédiate de récolte pour obtenir une meilleure valorisation .
Explication des écarts:
Pas d'écart Les greniers ont bien été realisés dans les villages initialement prévus dont les familles et la population sont directement bénéficiaires .

Critères de sélection des bénéficiaires directs

  • Prévu : Les villages en contact avec La Maison du Paysan sollicite la réalisation d'un projet grenier comprenant le bâti mais aussi la constitution d'un comité de gestion au niveau du village et une formation -accompagnement pour assurer la bonne marche du grenier dans le temps . Cette approche est aussi relayée par les Organisations professionnelles ou filières qui objectivent le choix des villages bénéficiaires . La Maison du Paysan appréciera la pertinence de la demande et sera attentif à la dimension d'entraide à apporter aux populations les plus exposées tout en maintenant un équilibre de réalisation entre les différentes ethnies. Le choix définitifs des villages ainsi présélectionnés est soumis au secrétariat général du projet qui regroupe les responsables de chaque volet du projet .(Structures du projet)
  • Réel : Les villages en contact avec La Maison du Paysan sollicite la réalisation d'un projet grenier comprenant le bâti mais aussi la constitution d'un comité de gestion au niveau du village et une formation -accompagnement pour assurer la bonne marche du grenier dans le temps . Cette approche est aussi relayée par les Organisations professionnelles ou filières qui objectivent le choix des villages bénéficiaires . La Maison du Paysan appréciera la pertinence de la demande et sera attentif à la dimension d'entraide à apporter aux populations les plus exposées tout en maintenant un équilibre de réalisation entre les différentes ethnies. Le choix définitifs des villages ainsi présélectionnés est soumis au secrétariat général du projet qui regroupe les responsables de chaque volet du projet .(Structures du projet)
Explication des écarts:
La procédure a été respectée et l'action mise en œuvre dès l'instant où la période préalable de sensibilisation a permis de collecter l'apport de la part local acquittée par les paysans et bénéficiaires eux même

Nombre de bénéficiaires indirects

  • Prévu : 1550 personnes
  • Réel : 1500
Explication des écarts:
Il s'agit de l'ensemble des familles (parents et enfants )

Nature des bénéficiaires indirects

  • Prévue : Il s'agit des membres de l'équipe de la Maison du Paysan , formateurs ,animateurs ,ou en charge des activités de production (semences élevage au profit des villageois ) mais également le personnel des deux entreprises locales qui interviendront pour la mise en œuvre.
  • Réelle : Il s'agit des membres de l'équipe de la Maison du Paysan , formateurs ,animateurs ,ou en charge des activités de production (semences élevage au profit des villageois ) mais également le personnel des deux entreprises locales qui interviendront pour la mise en œuvre.
Explication des écarts:
La réalisation a été conforme à l'organisation prévue : - Suivi par la Maison du Paysan -Constructions réalisées par deux entreprises locales :Hamdjam, CTCT et EMPELEY cf PJ :Contrat et Factures

Activités menées

Sensibilisation des villages et des autorités Formation du Comité de Gestion Elaboration de règlement intérieur - du 01/09/2016 au 31/12/2016
Sensibilisation des villages et des autorités
Formation du Comité de Gestion
Elaboration de règlement intérieur.
L'attention sera portée sur la continuité de l'accompagnement des comités de gestion dans le "quotidien".
Réalisation des ouvrages 5 greniers par les deux entreprises choisies - du 14/04/2016 au 03/10/2016
Conformité qualitative des construction Mise à disposition des ouvrages à la population en tenant compte des dates des récoltes .
Accompagnement/formation de comités de gestion sur plusieurs années , intensément la première année . Cette approche d'accompagnement des Coges doit être renforcé - du 01/07/2016 au 01/01/2018
S'assurer que la mise à disposition des greniers est au bénéfice de l'ensemble des villageois et que la gestion des stocks se fassent de façon transparente et régulière en particulier la reconstitution des stocks communautaires l'année n+1 après leur utilisation l'année n pour permettre de répondre aux demandes l'année suivante .
Ce suivi d'un juste équilibre des bénéficiaires dont les plus en difficulté doit être réfléchi tant par la Maison du Paysan que par la structure d'encadrement du projet ,localement, pour une plus équitable appropriation de ces greniers dans la fonction sociale et solidaire.

Effets

Effets du projet positifs prévus

Enclencher un cercle vertueux permettant aux paysans, par l'accès à des réserves exceptionnelles (prèts pendant la période de soudure) de rester travailler leur terre et d'éviter de détourner les enfants de leur scolarité .

Effets du projet positifs imprévus

Permet aux femmes de constituer un stock "pour l'enfant" permettant de payer les écolages et les frais de santé . Dans le cas (rare) de greniers ayant des excédents de recettes d'investir dans des moulins à mil collectifs .

Effets du projet négatifs prévus

Aucun effet négatif n'est prévue.

Effets du projet négatifs imprévus

Suivant la qualité du comité de gestion des risques de dérives par la constitution de stocks privatifs au lieu de stocks communautaires .

Apprentissages et leçons tirées

La Maison du Paysan ,structure ayant plus de20 ans d'existence, a pour mission de s'assurer de la pérennité des projets par un suivi régulier effectué par les animateurs . Elle est sous le contrôle du secrétariat général structure coordinatrice du projet global(hôpital ,collège , etc) ; Par ailleurs des comités de vie au niveau de chaque village permet de s'assurer de la réalité des actions sur le terrain . Une nouvelle organisation qui se met en place au niveau du projet global devrait permettre de renouveler un dynamisme du fait d'une ancienneté des équipes mais surtout d'une réactualisation des objectifs d'un projet qui a connu une très importante évolution sociale dont les attentes ne sont plus celles de l'origine (40 ans ) Une mission est sur place pour sensibiliser la Maison du Paysan à une approche par projet et non plus "sensibiliser" les paysans mais les faire adhérer au projet dans une perspective d'appropriation de ceux ci et de développement effectif.

Projets similaires

Renforcement des capacités des femmes en micro-agriculture durable

Agriculture 2014
Budget : 19879€
Thématique : Agriculture
Pays : Sénégal
Je découvre

Appui à la régénération caféière dans le Sud d’Haiti

Agriculture 2014
Budget : 31909€
Thématique : Agriculture
Pays : Haïti
Je découvre

Reforestation durable en Equateur

Printemps 2013
Budget : 77900€
Thématique : Agriculture
Pays : Équateur
Je découvre

Commentaires