Mission d’évaluations et de rencontres au Bénin

Thierry Barbaut et Raphaël Lurois de l’Agence des Micro Projets étaient en mission au Bénin du 5 au 15 avril 2018

Le premier objectif de cette courte mission était d’évaluer les microprojets dotés depuis 2013 et ayant remis leurs bilans. Le deuxième objectif était de rencontrer les porteurs des microprojets qui sont en cours de réalisation, ou qui commencent leurs activités.
Sur les 18 microprojets soutenus par l’AMP au Bénin, 12 ont reçu la visite de l’AMP. Deux de ces 12 microprojets ont été dotés à deux reprises sur différentes années, comme par exemple la cyber pirogue solaire qui fut lauréat de la session spéciale dédiée aux énergies renouvelables.

Thierry Barbaut et Raphaël Lurois ont pu également rencontrer Mme Bodo, directrice adjointe, et Mme Gomez de l’Agence Française de Développement afin de rendre compte des microprojets soutenus au Bénin. Mme Mathilde Baudet, chargée de mission coopération de proximité au SCAC, était également présente à cette rencontre.

Dès notre arrivée à Cotonou, c’est avec une voiture de location que nous sommes partis à la rencontre des différents projets pour une boucle de 1 400 kilomètres en passant par Porto Novo, Bohicon, Abomey, Dassa, Kokoro, Grand Popo, Ouidah, puis un retour à la capitale.

Ce fut un voyage riche en rencontres avec les porteurs de projets, les acteurs des microprojets, les bénéficiaires et l’ensemble des communautés impactées par ces projets. L’occasion de réaliser non seulement des évaluations, mais aussi des prises de vues aériennes avec un drone, des vidéos des sites, et des interviews des porteurs de projets.

Porto Novo – Association Eau pour la vie: Diversification des activités des jeunes filles du centre d’accueil La Passerelle et Energie Lodévoise au fil du soleil

Le premier projet consiste à former un groupe de jeunes filles victimes de violences à des activités génératrices de revenus. Ici, c’est un jardin maraicher qui est mis en place et une activité de pisciculture. Cette dernière est directement soutenue par l’Agence des Micro Projets.

Le deuxième projet consiste en la mise en place d’un forage avec une pompe fonctionnant à l’énergie solaire. Le forage est terminé et la pompe solaire, ainsi que le système solaire, sont en installation.

 

Dassa – Cercle des Apprenants Solidaire de Haute-Sâone C.A.SOL. 70: Un centre éducatif et culturel au pied des collines

Situé en Glazoué et Dassa, ce projet vise à former les jeunes aux métiers de l’informatique avec un apprentissage basique ou plus poussé selon les niveaux. Un bâtiment a été construit et équipé de postes informatiques. L’encadrement est effectué par deux personnes qui semblent très impliquées dans les besoins des jeunes.

Ce centre est inclus dans un projet plus vaste d’écotourisme où les touristes peuvent être sensibilisés aux différentes causes ou thématiques comme l’éducation, l’agriculture ou la formation à l’informatique. Un projet de potager biologique est en cours de développement.

Kokoro – Association Vidome: Construction d’un module de classe

A Kokoro, plus au nord, nous découvrons les salles de classe construite par l’association locale avec l’implication forte de la communauté. Une dizaine d’acteurs du projet nous reçoivent et nous découvrons le bâtiment. Hélas l’éducation est en grêve depuis le 6 janvier 2018 et nous n’allons pas pouvoir assister aux cours ou rencontrer les élèves. Nous avons cependant eu l’opportunité de visiter les salles et de voir les tableaux, et le mobilier atteste du bon usage des salles. Les cours devraient reprendre fin avril 2018…

 

Bohicon – Codev Occitanie : Soutien aux orphelins du Sida

Nous rencontrons Mathieu Honzonon qui est le partenaire local et qui dirige cet ambitieux projet.
Un centre d’accueil des enfants orphelins ou victimes de violences est déjà opérationnel. Il cumule l’accueil et le soutien des jeunes pour rester dans un cycle d’accès à l’éducation et est équipé d’un programme de pisciculture avec des infrastructures comme un forage et un système de pompage solaire.

En marge de ce centre, le but de ce microprojet soutenu par l’AMP est de produire et de commercialiser du moringa sur un terrain de 8 hectares à 30 kilomètres du centre. C’est ici que nous constatons la production et la transformation du moringa. Un projet impressionnant et ambitieux qui se développe très rapidement et qui implique une forte communauté.

 

Solvegni – Association l’occasion de reprendre son élan: Centre de soins et maternité

Ce projet se situe à Sovlegni soit à 12 kilomètres de Djidja, qui est à 35 kilomètres au nord d’Abomey par une bonne piste.
Ce centre de santé est alimenté exclusivement en énergies renouvelables, c’est le seul aux 12 kilomètres alentours sachant qu’aucune autre infrastructure est électrifiée.

L’électricité permet d’alimenter en lumière le centre et ainsi par exemple de permettre les soins ou accouchements de nuit. L’énergie permet aussi de recharger les téléphones mobiles des villages avoisinant, ce qui représente une activité génératrice de revenus. Un frigo permet également de conserver au frais les différents vaccins et médicaments spécifiques.

L’AMP a financé un forage de 70 mètres de profondeur qui permet d’alimenter en eau le centre de santé. La pompe est couplée à un groupe électrogène qui est mis en service uniquement pour remplir le château d’eau. Il est imaginé de pouvoir amplifier la puissance de l’infrastructure photovoltaïque afin de supprimer ce groupe et d’avoir un site 100% en énergies renouvelables.

 

Grand Popo – Association un mode en couleurs : Une savonnerie et un local de vente pour le groupement nianwekpo

Ce projet est en cours de développement. Il sera opérationnel en juin 2018. Nous avons néanmoins rencontré le porteur de projet Georges qui travaille avec la croix rouge locale. Un groupement de femmes bénéficiaires a été crée et nous les avons rencontré.

L’objectif est d’acheter et de transporter à l’aide d’une pirogue dédiée des noix de Coco en traversant la rivière mono. Ces noix de coco sont ensuite rappées et pressées afin d’en extraire l’huile pour fabriquer des savons et les commercialiser. Les femmes retirent le bénéfice de la vente et développent ainsi une coopérative.

 

Comé – Association Cuma Bénin Aquitaine: Projet de modernisation de l’agriculture familiale au Bénin

Ce projet est ambitieux et réparti à différents endroits dans le pays. Nous avons rencontré les deux porteurs de projet à Comé et visité un champs ou des femmes travaillent sur l’agriculture avec un système plus adapté pour l’irrigation. Des pompes couplées à des tuyaux dépliables permettent d’arroser en limitant les pertes d’eau.

Nous sommes ensuite allé à Djakotomey à 75 kilomètres au nord afin de rencontrer une des coopératives de femmes bénéficiant de la CUMA. Nous avons pu échanger avec différents acteurs et bénéficiaires du projet. Cette coopérative « partagée » permet de proposer des outils, du savoir faire ou même un tracteur en location. Ces activités dans le projet permettent bien sûr d’améliorer le savoir faire et la production, tout en générant des AGR (activités génératrices de revenus) indispensables au projet.

Les femmes rencontrées sont demandeuses d’équipements complémentaires ! Les porteurs de projets sont des experts de la thématique et ces savoirs sont capitalisés dans différents endroits du pays : une interview de Nouwogou Koffivi est présentée ci-dessous, pour vous donner une vue d’ensemble et complète de ce projet.

Ouidah – Association des volontaires pour la santé et le développement : Appui à la construction de trois salles de classe

Le microprojet consiste en l’agrandissement d’une école d’un quartier de Ouidah, et plus précisément en la construction de trois salles de classe supplémentaires.
Le bâtiment est très bien construit et en harmonie totale avec le reste de l’école. Les cours avaient parfois lieu dans la cour de récréation, et cette école reçoit plus de 800 enfants. Les salles permettent d’accueillir jusqu’a 80 élèves et de nombreux équipements complémentaires, comme des bancs des fournitures ou des latrines plus adaptées, seraient nécessaires… Le projet est bien porté et la directrice est très impliquée dans l’entretien et l’encadrement.

 

So Ava (région de Ganvié) – Association Grand Lieu Nokoué – Une cyber pirogue solaire

Ce projet qui a reçu deux dotations, dont une sur la session ENR, est le projet coup de cœur de cette mission.
Le projet est porté par André Todjé, très impliqué localement, et Rodolphe un expert et technicien de l’informatique et de l’internet. Un premier projet avait permis de monter un centre d’apprentissage et de formation à l’informatique. Mais sur cette cité lacustre, il est difficile de toucher les jeunes qui se trouvent sur des îles loin du centre. De plus, les « taxi pirogues » sont onéreux. Il a donc été décidé de construire une cyber pirogue solaire équipée de 12 ordinateurs portables, permettant de faire des cours sur les sites ou se trouvent les enfants.

Les panneaux solaire placés sur la pirogue permettent de diffuser du courant couplé à un convertisseur et un onduleur pour les 12 ordinateurs, et le routeur Wifi 4G diffuse l’internet sur les différents postes. L’intérêt ici est de proposer des formations courtes et ludiques de 1 heure trois par jours dans la semaine et de découvrir l’internet.

 

Thierry Barbaut, responsable numérique et communication.

Photos, vidéos et interviews de Thierry Barbaut, évaluations et rapport de Raphaël Lurois bientôt en ligne dans notre observatoire et notre cartographie des microprojets

 

 

Partagez cette actualité

Commentaires