Soutien de l’AMP dans la lutte contre le Covid19

Dans le cadre de l’appel à projets spécial Covid19 lancé en mai 2020, l’Agence des Micro Projets a soutenu des distributions de vivres et de kits sanitaires, accompagnées d’activités de sensibilisation.

 

 

 

Au Burkina Faso, l’association Kambavenir a distribué des aliments de première nécessité à des familles en difficulté dans la région de Koudougou. En parallèle, des actions de prévention avec l’apport de savons et de masques, ont été réalisées auprès des familles ayant reçu un soutien alimentaire, et auprès des élèves ayant repris les cours en juin ou suivant des cours de soutien en août.

L’association Kambavenir explique la réussite de ce projet par la concertation avec ses partenaires locaux qui a permis de tenir compte au mieux de la réalité et des difficultés rencontrées sur le terrain.

 

 

 

 

 

 

L’association Entraide Guinée a fait de même à Conakry auprès de familles ayant des enfants non-voyants, dans le cadre de son partenariat avec le Centre Sogué qui accueille des aveugles et malvoyants.

Ces familles ont reçu de l’aide alimentaire, un kit sanitaire et des masques en tissu. La directrice de l’école a sensibilisé les familles aux gestes barrières lors de la première distribution, qui a eu lieu à l’école Sogué en présence des médias locaux. D’autres actions de sensibilisation ont été effectuées par des enseignants lors de distributions à domicile, auprès des élèves non voyants et de leur famille.

Tout comme l’association Kambavenir, l’association Entraide Guinée souligne l’importance de la confiance et de la collaboration permanente entre partenaires français et locaux pour mener à bien un microprojet. En effet, le(s) partenaire(s) locaux permet(tent) de bien évaluer les besoins, de les chiffrer quantitativement et qualitativement, de mettre en œuvre le microprojet efficacement et d’avoir des informations en temps voulu.

 

 

Au Sénégal, l’association Api Afrique est intervenue dans la commune de Ndayane Popenguine dans son action de lutte contre le Covid19 à travers 2 type d’actions : Fourniture de masques barrière réutilisables fabriqués au Sénégal et de vidéos pour
sensibiliser sur les gestes barrières et aider ceux qui le souhaitent à faire leurs propres masques.

Finalement le projet a été mise en place et ce sont :

1. 1000 masques qui ont été distribués à Ndayane-Popenguine. En plus, 2 vidéos pour aider à la confection de masques ont été réalisées et partagées par ApiAfrique et continuent à l’être aujourd’hui.
2. La vidéo concernant les gestes barrières a été réalisée et diffusée et continue à l’être aujourd’hui.
3. Les masques ont été distribués aux élèves en classe d’examen (270) qui devaient reprendre l’école, puis aux femmes en ayant le plus besoin.
4. La fabrication de masques a permis le maintien de 23 emplois au sein de ApiAfrique.

 

Au Togo, Les Amis de l’ENIJE Paris/Togo a travaillé avec son partenaire CADEV Yoto et dix couturières afin de fournir des masques à la population d’Amoussimé. Les Amis de l’ENIJE Paris/Togo pensait distribuer des masques aux personnes les plus âgées. Mais finalement son partenaire local a pensé qu’il serait plus judicieux de les distribuer aux élèves qui allaient reprendre les cours pour passer leurs examens au mois d’août ainsi qu’à leurs enseignants. De plus, l’association française et locale ont estimé que les activités de sensibilisation accompagnant les distributions de masques toucheraient davantage de monde par le biais des enseignants et des élèves.

Ainsi, deux masques par personne ont été donnés pour permettre le lavage et le port chaque jour. Des explications et recommandations sur le port du masque ont été également faites en présence des enseignants.

Au total, ce sont 3 000 masques qui ont été fournis à 1 500 élèves, 520 masques à 260 enseignants et 280 masques à des personnes plus âgées.

Les Amis de l’ENIJE souligne donc l’importance de travailler avec le partenaire local qui est plus au fait de la situation sanitaire et de son évolution, que l’association française.

Partagez cette actualité

Commentaires