Faire couler l’eau à Taboufrout

Pays d'action : Maroc Thématique : Eau

Localité :

Tboufrout / Maroc

Domaine d'intervention :

Eau

Population cible :

Le projet bénéficie à l'ensemble de la population de TABOUFROUT soit 220 personnes à l'horizon 2020 réparties dans 23 familles. Les femmes et les jeunes filles seront des bénéficiaires privilégiées par l'impact du projet sur leur quotidien. Les jeunes enfants bénéficient maintenant de toilettes à l'école.

Porteur du projet :

EAUSOLEIL

Partenaire local :

Taghote (Association)

Partenaire(s) technique(s) et organisationnel(s) :

Service Eau - Direction Provinciale du Ministère de l'Equipement et du Transport de MIDELT
Commune Rurale de AIT-YAHIA

Budget total du projet :

21437€

Partenaires Financiers :

  • Publiques
    • Conseil Général de l'Ain
    • SIERA Ambérieu
    • Com com Plaine de l'Ain
    • Ville de Bourg-en-Bresse
  • Privés
    • Indéfini

Date de lancement du projet :

01/05/2013

Date de fin du projet :

31/10/2014

Activités menées

Installation d'un système d'adduction d'eau comprenant : un pompage par un système solaire ; un réseau de distribution par bornes-fontaine - du 24/04/2014 au 01/05/2014
Aujourd'hui, le village TABOUFROUT dispose d'une adduction d'eau par pompage solaire qui permet de distribuer 50 litres d'eau par jour et par personne aux 180 habitants.
Le système de pompage a été calculé afin de pourvoir aux besoins de 250 personnes.
Un nouveau forage, situé dans la partie haute du village, est utilisé comme ressource en eau. Son débit est largement suffisant pour fournir les volumes d'eau quotidiens nécessaires au village (9 m3/jour).
L'eau est pompée à partir du forage par un système solaire pour être stockée dans un réservoir de 25 m3 et distribuée par 10 bornes-fontaines publiques.
Installation de sanitaires à l'école - du 14/04/2014 au 10/05/2014
L'école dispose maintenant de toilettes constituée de 4 cabines, 2 pour les garçons et 2 pour les filles, séparées. 2 lavabos et 2 robinets de puisage ont été installés. L'assainissement est assuré par un bac de décantation et un puits perdu. La méthode retenue est justifiée par la faible quantité d'excrétas et la faible durée de fonctionnement annuelle. Les toilettes sont fermées à clé et ne sont ouvertes que pendant la durée des classes.

Projets similaires

Développement d’un procédé artisanal de teinture écologique à l’eau de pluie au Sénégal

Thématique : Eau
Pays : Sénégal
Je découvre

Adduction d’eau sommaire au village de Nioumala MALI

Thématique : Eau
Pays : Mali
Je découvre

Accès à l’eau : création et rénovation de points d’eau

Thématique : Eau
Pays : Burkina Faso
Je découvre

Commentaires