Création d’un centre multimedia pour des enfants défavorisés au Cambodge

Pays d'action : Cambodge Domaine d'intervention : Education

Localité :

Anch Anh Village, Ochar Commune, Battambang / Cambodge

Domaine d'intervention :

Education

Population cible :

Enfants de l'Ecole maternelle: 230 en 2015 Elèves de l'école primaire: 500 Elèves du secondaire: 200 Etudiants en arts: 405 en 2015 Enseignants: 34 professeurs et 5 intervenants de PPS en 2015, en plus des 25 enseignants de l'éole publique

Porteur du projet :

Phare Ponleu Selpak france

Partenaire local :

Phare Ponleu Selpak (Association)

Budget total du projet :

33344€

Partenaires Financiers :

  • Publiques
    • Indéfini
  • Privés
    • Agence des Micro-Projets
    • Fondation AF
    • Fondation Anber

Date de lancement du projet :

02/02/2015

Date de fin du projet :

31/12/2015

Résumé du bilan

L’objectif premier de ce projet était de permettre à Phare Ponleu Selpak de créer un lieu de découverte de la lecture, la culture, et du monde des arts pour tous les élèves de l'école. Ainsi, sur une période de 10 mois entre décembre 2014 et décembre 2015. Phare Ponleu Selpak a réaménagé un ancien restaurant en médiathèque sur son campus à Battambang. L’investissement de l’Agence Micro-Projets a permis de travailler sur quatre pôles : le réaménagement du bâtiment, la formation de bibliothécaires, l’achat de livres adaptés aux besoins des élèves et la création d'un point d'accès à internet. Ces quatre objectifs ont été atteints et la bibliothèque est maintenant ouverte et fonctionnelle.

Bénéficiaires

Nombre de bénéficiaires directs

  • Prévu : 1400
  • Réel : 1399
Explication des écarts:
*Une majeure partie des élèves suivant des cours à l'école publique suivent aussi un enseignement artistique. Certains élèves sont donc comptabilisés deux fois dans les statistiques. Ceci est dû au fait que l'école publique (sauf maternelle) est dirigée par les autorités locale. Ceci donne lieu à une séparation des données entre enseignement obligatoire et enseignement artistique.

Nature des bénéficiaires directs

  • Prévu : - Enfants de l'Ecole maternelle 180 - Elèves de l'école primaire 500 - Elèves du secondaire 200 - Etudiants en arts 450 - Enseignants 50
  • Réel : Enfants de l'Ecole maternelle: 230 en 2015 Elèves de l'école primaire: 500 Elèves du secondaire: 200 Etudiants en arts: 405 en 2015 Enseignants: 34 professeurs et 5 intervenants de PPS en 2015, en plus des 25 enseignants de l'éole publique
Explication des écarts:
* Certains élèves intègrent deux catégories du fait qu'ils suivent un enseignement publique et un enseignement artistique. Parmi les élèves suivant un enseignement artistique, 309 se sont inscrits à l'école des arts de la scène et 96 à l'école des arts visuels et des arts appliqués. Sur les 34 professeurs permanents de Phare Ponleu Selpak, 11 travaillent pour l'école des arts visuels, 14 pour l'école des arts de la scène et 9 à la maternelle ou au soutien des élèves.

Critères de sélection des bénéficiaires directs

  • Prévu : PPS est un centre ouvert à tous. Les enfants et jeunes de Phare Ponleu Selpak sont issus de milieu extrêmement défavorisés ( victimes de trafic humain, de violence familiales, enfants des rues, orphelins, milieux sociaux très pauvres ...) Ils sont référés par les travailleurs sociaux de PPS ou la Municipalité de Battambang avec laquelle PPS travaille en étroite collaboration.
  • Réel : Phare Ponleu Selpak est un centre ouvert à tous. Les enfants et jeunes en cours sont issus de milieux difficiles (pauvreté extrême, violence psychologique ou physique dans le cadre familial, orphelins, etc.) Les élèves sont référés à la fois par les travailleurs sociaux et le réseau de Phare Ponleu Selpak, et par la Municipalité de Battambang.
Explication des écarts:
Pas d'écart

Nombre de bénéficiaires indirects

  • Prévu : 800
  • Réel : 800
Explication des écarts:
* Les besoins de la communauté locale ne changent pas. Les membres de la communautés viennent régulièrement à la bibliothèque de manière individuelle ou en petits groupes.

Nature des bénéficiaires indirects

  • Prévue : Les bénéficiaires indirects sont les familles et communautés des enfants et étudiants pris en charge par PPS. Les professeurs sont aussi de bénéficiaires directs pour la préparation des cours.
  • Réelle : Les bénéficiaires indirects sont les familles des élèves ainsi que la communauté locale. Les autres membres du personnel de Phare Ponleu Selpak peuvent aussi avoir accès à la médiathèque si besoin.
Explication des écarts:
Pas d'écart

Activités menées

Réhabilitation d'un ancien restaurant pour accueillir un centre multimedia - du 16/02/2015 au 30/06/2016
- Des murs ont été installés pour empêcher la pluie et le vent de pénétrer à l’intérieur du bâtiment. Ceci permet de mieux protéger les livres et les ordinateurs, et de garder la médiathèque propre et organisée.
- Les structures ont été cloisonnées et isolées. Ceci permet de mieux prévenir les dégâts dûs à l'humidité constante du pays.
- L'amélioration du système électrique a permis d'installer 9 ventilateurs. Ceci permet de mieux faire circuler l'air. La climatisation n'a pas pu être intégrée du fait de son coût trop élevé et de son empreinte environnementale négative.
- Un coin de lecture a pu être créé avec des canapés-coffres. Des étagères ont aussi été installées pour ranger les nouveaux livres achetés. Le nouvel espace est à la fois agréable et pratique.

Formation de 2 bibliothécaires - du 01/03/2015 au 31/03/2016
Deux membres du personnel de Phare Ponleu Selpak ont participé à une formation avec notre partenaire SIPAR en mars 2015. Ils ont suivi des cours sur deux matières principales: la documentation (l'entretien et le codage des livres ainsi que l'écriture de rapports) et le suivi informatique (création et entretien de la base de données).

Après cette formation, SIPAR a fait le déplacement sur Battambang pour aider Phare Ponleu Selpak à organiser l'espace bibliothèque. SIPAR va suivre les progrès des bibliothécaires ainsi que les débuts de la nouvelle médiathèque sur une période d'un an. De ce fait, cette activité s'inscrit dans la durée (et donc jusqu'à la fin du projet).
Achat d'ouvrages adaptés aux besoins des élèves. Les derniers ouvrages ont été commandés en décembre 2015. Ils viendront de Thaïlande car il s'agit de livres d'art. - du 02/03/2015 au 31/12/2015
- Achat de 132 livres auprès de SIPAR
- Achat de 200 livres pour enfant
- Achat de 11 livres sur la danse
- Achat de 6 livres sur la musique
- Achat de 13 livres sur l'art
- Achat de 107 livres pour l'école publique en plus de cahiers pour les professeurs et élèves.

Un prochain achat de 71 livres d'arts pour l'école des arts visuels est en cours.

Ouverture d'un point d'accès internet - du 04/05/2015 au 30/09/2015
Cinq postes informatiques ont été achetés et installés dans la médiathèque. Ils sont opérationnels et ont été mis en libre service. Une majorité d'élèves du secondaire utilise ces ordinateurs.

Les restrictions budgétaires ont été prises en compte en révisant les plans d'origine de la médiathèque. Ces révisions ont été faites en partenariat avec SIPAR, et ont donné lieu à l'installation de seulement sept ordinateurs.

Effets

Effets du projet positifs prévus

- Un total de 5 452 personnes a utilisé la bouvelle médiathèque entre juillet et décembre 2016, soit une moyenne de 908 personnes par mois. Ces chiffres sont très positifs puisqu'ils montrent que les élèves viennent sur place plusieurs fois par mois. - Sur ces 5 452 visites, 442 personnes ont empruntés un total de 726 livres. Les élèves empruntent donc des livres de manière autonome, ainsi que plusieurs livres à chaque emprunt. - Certaines personnes de la communauté, telles que la famille des élèves viennent aussi à la médiathèque. L'impact de la médiathèque va donc au delà de l'école. Ces chiffres montrent la nécéssité d'avoir une médiathèque sur le campus de Phare Ponleu Selpak et que le concept est apprécié par les élèves et la communauté locale.

Effets du projet positifs imprévus

- Un total de 94 élèves est venu utiliser les ordinateurs de la médiathèque, soit une moyenne de 15 personnes par mois. Phare Ponleu Selpak avait prévu une utilisation très progressive de ces ordinateurs. Ces chiffres sont donc encourageants pour l'utilisation future des ordinateurs. - Les professeurs de l'école des arts de la scène viennent de temps en temps faire des recherches avec leurs élèves. Si Phare Ponleu Selpak avait prévu que la bibliothèque soit ouverte aux professeurs, il n'avait pas été envisagé que professeurs et élèves y viennent ensemble. Ceci confirme que l'espace médiathèque est devenu un outil éducatif à part entière puisque les professeurs l'utilisent pendant leurs cours.

Effets du projet négatifs prévus

- Le taux d'utilisation des ordinateurs dépend de la formation des élèves à l'informatique. En effet, les élèves peuvent choisir de suivre un cours sur l’apprentissage d’Excel, de Word et sur comment faire des recherches internet. Actuellement à capacité maximale, ce cours ne permet de former que 42 élèves par trimestre.

Effets du projet négatifs imprévus

- Malgré l'achat de livres, il manque maintenant d'autres supports éducatifs tels que des CD, DVD ou une base de données sur les supports éducatifs accessibles par internet. Ces supports permettraient de compléter l'action de la médiathèque.

Apprentissages et leçons tirées

- L'analyse des effets montre le rôle essentiel que la nouvelle médiathèque joue au sein de Phare Ponleu Selpak. Celle-ci est utilisée en priorité par les élèves, mais reste aussi populaire auprès des bénéficiaires indirects. Son impact va donc au delà de l'école. Phare Ponleu Selpak continuera de suivre attentivement l'utilisation de cette médiathèque pour continuer à adapter l'espace aux besoins de ses utilisateurs. - L'accès à internet forme aujourd'hui aussi une part essentielle de l'éducation des enfants. Malgré avoir ouvert ce point d'accès, Phare Ponleu Selpak doit maintenant travailler à former un maximum d'élèves à l'informatique. Les cours d'informatique actuels se renforceront donc pour donner aux élèves la possibilité d'utiliser internet. - Phare Ponleu Selpak a également besoin de développer ses ressources éducatives pour pouvoir compléter son action. Phare Ponleu Selpak continuera à acheter des livres, mais cherchera aussi à investir dans des ressources en plus pour la médiathèque.

Projets similaires

Centre de qualification d’insertion et de soutien des personnes handicapées

Printemps 2013
Budget : 0€
Thématique : Education
Pays : Maroc
Je découvre

une carriere pour elle 2

Printemps 2015
Budget : 145003€
Thématique : Education
Pays : Maroc
Je découvre

Construction d’un complexe scolaire à Tangassogo – Phase 2

Printemps 2012
Budget :
Thématique : Education
Pays : Burkina Faso
Je découvre

Commentaires