Etape 4 : Partenaire local

Le choix du partenaire local

L’Agence des Micro Projets finance un projet porté par une association française en lien avec un partenaire local. Cette collaboration est un critère d’éligibilité des Dotations de l’Agence des Micro Projets.

Celui-ci doit obligatoirement être une personnalité morale et non une personne physique. Ce partenaire local doit être obligatoirement reconnu officiellement au niveau local. Le partenaire local peut être une association, un groupement, une coopérative, une commune, une collectivité territoriale, une mairie, une école, un hôpital, une entreprise, etc.

Votre partenaire local sera votre référent sur place; c’est lui qui met en oeuvre et organise le projet sur le terrain, c’est avec lui que vous êtes le plus souvent en contact et qui peut vous faire des retours sur l’avancée de votre projet.

Remarque dans le cas d’une entreprise qui réalise la construction : en principe, l’entreprise représente plutôt votre partenaire technique, mais pas réellement le partenaire local, sauf si l’entreprise a un autre engagement à vocation sociale dans le projet.

Présentation et expériences sur la thématique du partenaire local

Présentez votre partenaire local à travers ses activités, son fonctionnement, son modèle économique et son expérience dans le domaine d’intervention concerné. Expliquez également si vous avez déjà travaillé ensemble et sur quels types de projets.

Répartition des rôles entre le partenaire local et le partenaire français

Expliquez comment fonctionne votre partenariat. Explicitez quelle est la répartition des rôles, les processus de suivi et d’évaluation, la gestion financière entre les deux structures. Vous pouvez également présenter son fonctionnement et sa capacité organisationnelle s’il est prévu qu’il reprenne le projet par la suite.

Document justifiant la reconnaissance officielle du partenaire au niveau local

Ce document est obligatoire. Le partenaire local doit être officiellement reconnu et disposer d’une existence juridique propre. Tout document local attestant de la reconnaissance auprès des autorités de l’existence de ce partenaire est admis.

Convention de partenariat

La convention de partenariat signée est à télécharger. Elle doit concerner spécifiquement la collaboration entre l’association française et son partenaire local. Cette convention peut-être écrite spécifiquement pour le projet ou être une convention plus globale entre les deux structures incluant d’autres éléments de partenariats.

Dans le cas des partenariats avec des entreprises : un devis et/ou facture n’est pas une convention de partenariat. Si votre partenaire local est une entreprise, il faut également une convention.

Un modèle de convention de partenariat est à télécharger ici si nécessaire.

Le chef de projet local

Le chef de projet local est votre contact particulier. Précisez son nom et son prénom et insérez son curriculum vitae. Ce document sert à vérifier s’il a les compétences en matière de gestion administrative et financière pour coordonner ce projet et/ou les compétences techniques lorsque c’est nécessaire. En effet, si le chef de projet local doit réaliser un projet lié à la santé, à la pédagogie, à l’agriculture, etc. où des compétences spécifiques sont nécessaires, il est important de le prouver. Si ce n’est pas la cas, il doit faire appel à un partenaire technique qui puisse appuyer la mise en œuvre du projet.

Si le porteur de projet local ne dispose pas de Curriculum Vitae, ajoutez un document décrivant ses expériences et ses compétences.

Les partenaires secondaires

Vous pouvez ajouter un ou plusieurs partenaires secondaires si vous le souhaitez. Indiquez ceux qui vous semblent pertinents et importants à mettre en avant dans votre projet. Si votre projet nécessite de coordonner de nombreuses entités, il n’est pas nécessaire de toutes les citer individuellement, mais il est important d’expliquer cette construction.

 

fleche-verte Rendez-vous sur l’onglet Etape 5 : lieu d’intervention et bénéficiaires pour continuer le dépôt de votre projet.