Etape 6 : Activités

Cette partie permet de décomposer et de décrire les différentes étapes qui constituent votre projet. Chaque activité se construit par : le titre et la description; les résultats attendus; les moyens humains; les moyens techniques; les indicateurs relatifs à cette activité et le calendrier sur lequel cette activité est prévue.

L’objectif de cette partie est d’expliquer concrètement et de manière chiffrée ce qui sera réellement fait pendant votre projet. Les éléments de chaque activité doivent répondre aux questions suivantes : Qui réalisera cette activité ? Auprès de quel public ? De quelle façon ? Avec quel matériel ? À quelle fréquence ? Quels sont les objectifs de cette activité ?

De plus, précisez si cette activité a vocation à perdurer dans le temps et si oui, précisez comment celle-ci sera prise en charge financièrement et dans sa gestion.

 

Présentation des activités

Vous pouvez ajouter autant d’activités que vous le souhaitez. Pour garantir une bonne compréhension de votre projet, il est recommandé de présenter entre 2 et 10 activités (moyenne de 4-5 activités environ). Vous pouvez construire cette partie selon ce qui vous semble le plus pertinent pour rendre votre projet compréhensible.

Il est possible de faire une présentation chronologique (par exemple: « rénovation de l’école », « équipement des salles de classe », « constitution du comité des parents d’élève », « lancement de l’école », « suivi du projet »), une présentation d’activités qui auront lieu en parallèle (par exemple: « construction du forage », « construction du château d’eau », « installation des bornes fontaines », « mise en place du comité de gestion de l’eau », « activités de sensibilisation à l’hygiène », « suivi du projet ») ou tout autre présentation. L’objectif est d’en assurer la cohérence pour une bonne compréhension de votre projet par une personne extérieure.

 

Titre et description de l’activité

Donnez un titre concret à votre activité, puis décrivez là dans les détails. Profitez donc de cet espace pour répondre à l’ensemble des questions énoncées plus haut : Qui? Quoi? Où? Comment? etc. Si une annexe donne plus de détails sur cette activité (plan architecturaux pour une construction, rapport d’analyse par une entreprise, détail du plan des formation, etc.), précisez bien dans le texte le numéro de l’annexe et son titre.

Par exemple: dans le cas d’une activité de formation, précisez : qui sera le formateur, combien de personnes sont prévues, cette formation sera-t-elle payante, dans quelle salle aura lieu cette formation, quelle fréquence et quelle durée aura-t-elle, y a-t-il un diplôme reconnu ou un certificat à la fin de la formation, etc. De plus, vous pouvez ajouter le plan détaillé des modules et des contenus prévus (cf annexe n°…), et la liste des personnes pré-inscrites.

 

Résultats attendus de l’activité

Précisez ici quels sont les résultats attendus de votre activité. Veillez à avoir des résultats quantitatifs, mais aussi qualitatifs que vous pourrez mesurer au moment de votre évaluation du projet. Les résultats attendus doivent être formulés avec des phrases entières et au présent.

Exemple du cas d’une formation à la couture: Résultat 1: les cycles de formation ont lieu conformément au plan de formation initial. Résultat 2 : les femmes sont davantage formées à la couture.

Exemple du cas de la construction d’un château d’eau: Résultat 1: le château d’eau est construit conformément aux plans fournit par l’entreprise de construction. Résultat 2: le château d’eau peut contenir 300 m3 d’eau sans fuite ou ruissellement.

 

Moyens humains de l’activité

Enumérez les différentes personnes qui seront mobilisées pour chaque activité, ainsi que les savoir-faire qu’ils apportent au projet pour pouvoir mettre en oeuvre cette activité. S’il s’agit de bénévoles/volontaires/salariés de l’association française, précisez bien quel est leur rôle, et comment leur action sera reprise par une personne locale par la suite pour autonomiser cette activité. De plus, il faudra également les mentionner dans la partie « expatriés sur le terrain ». S’il s’agit de personnes locales, il est important de préciser s’il s’agit de personnes bénévoles ou de personnes rémunérées ou défrayées.

Pour rappel :

  • Les frais de bénévoles français sur le terrain et de volontariat ne sont pas éligibles.
  • Les salaires de personnes locales sont éligibles, dans la mesure où vous pouvez expliquer comment ces frais seront pris en charge par la suite si cette personne reste de manière permanente.
  • Le bénévolat peut-être intéressant dans le cadre d’un projet, mais sa pérennité n’est pas garantie. Si une activité repose essentiellement sur des personnes bénévoles, expliquez quelles sont leurs motivations et éventuelles compensations (sociales ou en nature). De plus, décrivez vos options possibles dans le cas où les bénévoles ne souhaitent plus continuer l’activité.

 

Moyens techniques de l’activité

Dans cette partie, expliquez quels sont les moyens techniques utilisés pour réaliser cette activité. Précisez également la viabilité de ces moyens (présence de pièces de rechange, personnel qualifié / formé à leur utilisation / réparation, entretien nécessaire, etc.). Vous pouvez différencier les moyens matériels (bâtiments, équipements, fournitures, etc.) et les moyens immatériels (logiciels, base de données, etc.).

Les éléments énumérés ici pourront être visibles dans le budget. Autrement dit, toutes les lignes de dépense inscrites dans le budget de votre projet, doivent avoir été énoncées dans la partie « moyens techniques » ou « moyens humains » de l’une au moins, de vos activités. Rien ne doit apparaître dans le budget qui n’a pas été énoncé auparavant.

Indicateurs de suivi qualitatif et quantitatif

Les indicateurs de résultats représentent le dernier maillon du déroulé de différents éléments. Ils permettent de vérifier que les activités ont bien été réalisées de manière à atteindre les résultats. La somme de tous les résultats permet la réalisation de vos objectifs spécifiques.

Par exemple dans le cas d’une formation à la couture, les indicateurs de résultats de l’activité « formation à la couture » pourraient être par exemple :

- Indicateur 1: « Les 3 cycle de formation de 10 journées chacun ont eu lieu dans la salle municipale pour 6 femmes par cycle. »

- Indicateur 2 : « Au moins 60% des femmes sont en capacité de coudre une chemise pour homme de qualité suffisante pour être vendue. »

- Indicateur 3: « 70% des participantes sont « satisfaites » ou « très satisfaites » de cette formation ».

Remarquez qu’ici le premier indicateur est quantitatif, alors que le second et le troisième sont des indicateurs qualitatifs ; pensez à intégrer ces deux points de vue. Vous pouvez également constater que les indicateurs prévoient déjà l’activité de suivi qu’il va falloir mettre en place pour suivre ces indicateurs. Dans ce cas précis, il va falloir réaliser une feuille de présence à chaque formation pour attester de la présence des femmes, réaliser un examen à la fin du cycle pour vérifier leur capacité à confectionner une chemine et réaliser un questionnaire ou des entretiens pour évaluer le niveau satisfaction des femmes.

Remarque : Dans certains cas, il vous faudra être vigilant sur la disponibilité des statistiques. Par exemple, si l’un de vos indicateurs est « Le taux d’analphabétisme du village de … a diminué d’au moins 20% sur la période du … au … ». Vous devez obligatoirement avoir le taux d’alphabétisation des habitants du village avant la mise en place de votre projet. Dans ces cas là, soit, vous faites appel à des chiffres présents localement s’ils sont suffisamment fiables (au niveau de l’école, de la mairie ou autre), soit, au cours de votre phase exploratoire ou au démarrage de votre projet, vous produisez vous-même ces chiffres – de manière exhaustive ou à travers un échantillonnage par exemple.

Dans le cadre de la demande de financement, l’objectif n’est pas d’énumérer un maximum d’indicateurs que vous pourrez utiliser, mais d’indiquer aux instructeurs vos principaux indicateurs pour cette activité. Attention à ne pas confondre indicateur et outil (par exemple une feuille de présence est un outil, mais le nombre d’enfants présents est un indicateur). Indiquez également la démarche qui sera la vôtre pour récolter les données. Le jury doit constater que vous maîtrisez le principe des indicateurs de résultats et que votre association a la rigueur nécessaire pour réaliser un tel suivi. (Vous pouvez ajouter dans les annexes, les tableaux de suivi que vous avez prévu d’utiliser par exemple.)

Calendrier

Pour chaque activité , il vous est demandé la durée de mise en oeuvre de l’activité. Cela constitue votre chronogramme. Tout en bas de la partie « Activité », vous devrez compléter le calendrier global de votre projet.

Attention: Votre projet doit obligatoirement être compris entre 1 an minimum et 3 ans maximum (phases de suivi et d’évaluation comprises). De plus, veillez à ce que la date de début de votre calendrier global corresponde bien à la date de départ de l’activité que vous réaliserez en premier et que la date à laquelle la dernière activité se termine corresponde à la date de fin de votre calendrier global.

Le personnel expatrié

Si des personnes de votre association se rendent sur le terrain dans le cadre de ce projet, indiquez simplement le nombre de personnes en fonction de leur statut.

Si une même personne se rend plusieurs fois sur le terrain au cours du même projet, comptez là qu’une seule fois.

Pour les régions classées en zone rouge selon le Ministère des Affaires Etrangères : les projets sont éligibles, dans la mesure où aucun ressortissant français ne se rende sur le terrain. Soyez particulièrement attentif à bien expliquer vos relations avec le partenaire local.

 

fleche-verte Rendez-vous sur l’onglet Etape 7 : viabilité pour continuer le dépôt de votre projet.